BFMTV

Hollande au Mans : "Je n’ai qu’un adversaire dans cette campagne, c’est la finance"

-

- - -

François Hollande a répondu ce jeudi soir à Nicolas Sarkozy, par meeting interposé. Le candidat socialiste a repris le thème phare du discours de Nicolas Sarkozy, le travail. Il l’a contré point par point.

Il a réaffirmé son engagement de créer "chaque année" 12.000 postes dans les écoles, les collèges et les lycées pour lutter contre l’échec scolaire.

"La finance folle"

François Hollande a également critiqué Nicolas Sarkozy qui stigmatise les chômeurs. "Je n’ai qu’un adversaire dans cette campagne, c’est la finance, a-t-il fustigé, la finance folle, la finance qui a soumis l’économie, qui l’a dominée et qui aujourd’hui entrave les peuples."

"Je compte sur vous"

Répondant du tac au tac à son adversaire, en meeting à Lille peu de temps auparavant, le candidat s’est ensuite attaqué à ses annonces sur les retraites-chapeaux et les rémunérations des dirigeants. "C’est son cercle d’amis, a-t-il dénoncé, c’est celui auquel il n’a pas touché à un seul moment les intérêts."

Puis, il s’est lancé dans une harangue sur la valeur travail, chère à Nicolas Sarkozy : "Quel est le respect de la valeur travail, depuis cinq ans quand il y a un million de chômeurs de plus, où est le respect de la valeur travail quand un quart d’une génération (…) est au chômage."

"Je compte sur vous" a-t-il conclu, en écho au "aidez-moi" lancé par Nicolas Sarkozy à son public.