BFMTV

A Rungis, Sarkozy à la rencontre de la "France qui se lève tôt"

-

- - -

Comme en 2007, Nicolas Sarkozy, est allé à Rungis, rendre visite aux travailleurs de cette "France qui se lève tôt".

Moins offensif qu'en 2007, le candidat UMP à la présidentielle explique que "les gens ne demandent qu'à travailler pour gagner plus". "Pourquoi les en empêcherait-on" a-t-il, ajouté.

Nicolas Sarkozy a également réitéré sa volonté de réformer la formation des chômeurs afin, "que tout le monde ait la chance d'avoir une formation".