BFMTV

À 100 jours du 1er tour, l’avance de François Hollande se réduit

BFMTV
Une dynamique qui profite également à Marine Le Pen (+3%) et François Bayrou(+2%). 66% des Français se déclarent intéressés par la campagne même s’ils ne sont pas satisfaits par sa qualité.

Le suivi des intentions de vote

François Hollande reste en tête au premier tour mais perd 3 points (29% d’intentions de vote). En deuxième position, le score de Nicolas Sarkozy est stable (26%). Il devance Marine Le Pen qui enregistre la plus forte hausse (19%, +3). François Bayrou recueille quant à lui 13% d’intentions de vote (+2). Suivent loin derrière Jean-Luc Mélenchon (7%, +1), Dominique de Villepin (3%, +1) et Eva Joly (2%, -1), les autres candidats ne dépassant pas 0,5%.

Dans l’hypothèse d’un second tour qui opposerait le président sortant à François Hollande, le candidat socialiste l’emporterait avec 57% des intentions de vote (-1) face à Nicolas Sarkozy (43%, +1) même si la dynamique du second tour s’améliore pour le chef de l’Etat (+5 depuis octobre 2011).

Le chômage en France

Pour 33% des Français la mondialisation est la première cause du chômage en France, suivie de la politique du gouvernement (25%), de la crise de l’euro (21%) et du système social (18%). Interrogés sur l’intérêt des propositions des candidats à l’élection présidentielle, ils jugent le moins négativement celles de François Hollande (45% d’opinions positives vs. 50%) et celles François Bayrou (37% vs. 52%), Nicolas Sarkozy se classant au troisième rang (31% vs. 66%) devant Marine Le Pen (26% vs. 70%).