BFMTV

Vaucluse: nouvelle élection au Pontet après l’annulation de la dernière élection municipale

Le candidat Front national Joris Hebrard soutenu par la députée FN Marion Maréchal-Le Pen.

Le candidat Front national Joris Hebrard soutenu par la députée FN Marion Maréchal-Le Pen. - Boris Horvat - AFP

L’an dernier, le Front national avait remporté la mairie du Pontet dans le Vaucluse, avant que l’élection soit annulée par le Conseil d’Etat. Les électeurs sont de nouveau appelés au vote ce dimanche.

Depuis 8 heures ce dimanche, les électeurs du Pontet dans le Vaucluse se rendent aux urnes pour choisir leur maire. Cette ville près d’Avignon avait en 2014 élu Joris Hébrard, candidat étiquetté Rassemblement Bleu Marine. Le candidat soutenu par le Front national avait créé la surprise en devançant de 7 voix le candidat UMP Claude Toutain. Le Pontet faisait alors partie des 11 villes de plus de 3.500 habitants remportées par le FN et ses alliés, au même titre que Béziers ou Fréjus.

Mais en février dernier, le Conseil d’Etat a confirmé l'annulation de l'élection prononcée par le tribunal administratif de Nîmes en octobre. Le scrutin avait été annulé en raison de 17 signatures litigieuses constatées sur les listes d’émargement.

Elu au conseil départemental en mars

Depuis, Joris Hébrard a été élu en mars dernier au conseil départemental avec 53% des voix et 58% des suffrages dans sa commune. Il est ce dimanche opposé à deux autres candidats, novices en politique. Face à lui, Jean-Firmin Bardisa, sans étiquette qui conduit une liste de "rassemblement citoyen" et Caroline Joly, candidate des Républicains. L'idée d'une liste unique pour faire barrage au FN, formulée par deux candidats de l'année dernière, Claude Toutain (UMP) et Milani Makhecouche (PS) ne s'est finalement pas concrétisée. 

D’après les premiers chiffres de participation, les électeurs se sont davantage mobilisés que l’année dernière. A midi, 36,69% des électeurs inscrits sont allé voter, contre 34,20% à la même heure en 2014. Si aucun candidat n’obtient 50% des voix, un second tour sera organisé dimanche prochain.

C. B avec AFP