BFMTV

Retour à l'école: Buzyn reproche à la mairie de Paris de ne pas avoir "mis en place l'accueil minimal"

Invitée sur BFM Paris, la candidate LaREM a déploré l'absence d'accueil "périscolaire" organisé par la mairie de Paris dans les écoles de la ville.

Les familles "n'en peuvent plus de cet accueil si ponctuel". Invitée de Capitale 2020 sur BFM Paris, Agnès Buzyn s'en est pris à la gestion de la réouverture des écoles par l'équipe municipale en place. "La ville de Paris n'a pas mis en place l'accueil minimal. Elle n'a pas fait en sorte que les agents de la ville soient, en plus du personnel de l'Education nationale, présent pour ouvrir les classes", a insisté la candidate LaREM. 

Ces critiques à l'encontre d'Anne Hidalgo et de son équipe, ont déjà été formulées ces dernières semaines par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. L'exécutif parisien avait renvoyé le ministre dans les cordes, lui reprochant de se défausser sur la ville en l'absence d'un certain nombre d'enseignants. 

"Aucun accueil périscolaire"

"Chacun a son rôle", estime Agnès Buzyn, qui persiste malgré tout.

"Aujourd'hui, il n'y a aucun accueil périscolaire, il n'y a aucun agent de la ville de Paris qui fasse un accueil périscolaire, c'est un vrai casse-tête. Et tous les personnels qui servent au service minimal d'accueil lorsqu'il y a des grèves par exemple, n'est pas revenu travailler", poursuit la candidate LaREM. 

L'ancienne ministre de la Santé "espère" néanmoins que tout sera prêt pour le retour obligatoire à l'école dès lundi. 

Carole Blanchard