BFMTV

Municipales: le plan d'Anne Hidalgo pour répondre à la crise

INFO BFM Paris - Pour sortir de la crise, Anne Hidalgo et ses alliés écologistes défendent un plan "de transition écologique", "créateur d'emplois durables et locaux".

Après Rachida Dati et Agnès Buzyn, Anne Hidalgo présente à son tour sa réponse à la crise sanitaire et économique, si elle devait accéder à un second mandat. Le document d'une trentaine de pages s'appelle "Le Manifeste pour Paris" et est publié par le think tank Terra Nova.

Ces propositions que nous avons pu consulter, ont notamment été écrites par son co-directeur de campagne Jean-Louis Missika et validées par David Belliard, le candidat EELV désormais rallié à la maire sortante. L'écologie est d'ailleurs au centre de ce programme post-crise.

Car pour ce monde d'après, la candidate socialiste défend une ville qui ne doit pas être "prisonnière de notre modèle passé". Ainsi, Anne Hidalgo et ses alliés entendent développer un plan de transition écologique "pour aller vers un nouveau modèle économique respectueux de l'écologie et responsable socialement, créateur d'emplois durables et locaux".

Il ne s'agit pas d'une transformation en profondeur du programme de la maire sortante. "Il est essentiel pour nous d’être jugés sur les idées, nous avons voulu mettre notre programme à l’épreuve de la crise du Covid", soulignent les auteurs. Les nouvelles mesures concernent notamment, l’emploi, la jeunesse et les personnes âgées et la préparation de la ville aux crises futures.

>Un plan d'urgence pour l'emploi

Si Anne Hidalgo est réélue, la maire de Paris a pour objectif de créer des emplois et des formations pour les personnes éloignées de l'emploi dans des filières "porteuses d'avenir comme les services à la personne, les équipements sanitaires, la transition écologique". Elle défend également le recours par la ville à davantage d'apprentis et proposera à l'Etat de "recréer 5000 emplois aidés". A terme l'objectif est de parvenir à un territoire "zéro chômeurs de longue durée". 

>Des mesures pour l'environnement 

Malgré la crise sanitaire et les enjeux économiques, Anne Hidalgo entend "préparer la ville de demain" avec des objectifs déjà annoncé depuis le début de sa campagne: lutter contre les effets du réchauffement climatique. L'écologie, pour l'équipe d'Hidalgo, "protégera notre santé en protégeant notre environnement".

Le manifeste d'Anne Hidalgo insiste à nouveau sur la nécessité de favoriser les mobilités douces. Après la crise, la maire sortante a déjà fait part de sa volonté de pérenniser les équipements tactiques mis en place à Paris, comme les "coronapistes", ces pistes cyclables qui devaient initialement être provisoires. "Ces aménagements seront évalués et leur pérennisation sera soumise à une concertation", prévoit le plan de l'élue socialiste. 

>Création de nouvelles solidarités

Anne Hidalgo et son équipe souhaitent pérenniser "l'engagement solidaire des Parisiennes et Parisiens pendant la crise" avec plusieurs actions: la création dans chaque arrondissement d'une "Fabrique de la solidarité", un lieu de ressource pour les Parisiens qui s'engagent. La création également d'une réserve parisienne du soutien scolaire. Pour toutes ces idées, les maires d'arrondissement auront "un rôle clé" à jouer. Sur différents points d'ailleurs, le manifeste défend un recours plus fréquents aux élus d'arrondissement et à l'échelon hyperlocal. "C’est l’un des enseignements majeurs de la crise" soulignent les auteurs. 

Selon nos informations ce transfert de pouvoir vers les arrondissements serait notamment la mission du futur 1er adjoint. Sauf surprise Emmanuel Grégoire devrait conserver ce poste.

La crise a par ailleurs "mis en avant la fragilité" des aînés avec un isolement accru par l'impératif sanitaire. Pour lutter contre cet isolement après la crise, Anne Hidalgo veut faciliter "la structuration de réseaux de voisins volontaires" et ouvrir davantage les EHPAD sur la vie de quartier en soutenant des activités associatives. Un bilan logement sera aussi réalisé quand le locataire sera âgé de 70 ans. Il s’agira alors de financer les adaptations nécessaires. 

Quant aux familles, la maire sortante propose un chèque "coup de main" afin qu'elles puissent bénéficier d'heures de gardes d'enfants. 

>Anticiper de nouvelles crises sanitaires

Cette crise sanitaire, doit servir de leçon. "La crise du Covid-19 a fortement impacté notre système de santé, fragilisé par le manque de moyens de l'hôpital public", souligne le manifeste. 

En cas de second mandat, Anne Hidalgo souhaite que la ville participe "à la refondation du système de santé" avec la création d'une direction de la santé. "Nous soutiendrons en particulier l'objectif de désaturation des urgences hospitalières en favorisant la réorientation des patients qui peuvent être mieux accompagnés par la médecine de ville", insiste l'équipe d'Anne Hidalgo. Avec cet objectif en tête, Anne Hidalgo souhaite lancer un appel à projets pour la création de centres de santé ouverts 7 jours sur 7 et 24h sur 24 dans tous les quartiers en pénurie. 

Pour anticiper un nouveau pic épidémique, Anne Hidalgo préconise de "retrouver une forme de souveraineté sanitaire locale" et prévoit de reconstituer les stocks de matériel de protection. L’accent sera mis sur matériel réutilisable.

Autre nouvelle idée inspirée de la crise: la création d'une "sentinelle eaux usées", un outil d'alerte et de suivi des traces du virus dans les eaux usées. 

>Des mesures pour la jeunesse

Toujours dans l'idée de construire le "monde d'après" dans une des villes les plus touristiques du monde, Anne Hidalgo et son équipe estiment qu'il est nécessaire de passer "d'un tourisme de masse à un tourisme qui se fond dans la masse". L'idée serait de déconcentrer les flux de touristes des lieux les plus fréquentés, avec dès septembre une réunion des acteurs du secteur pour accélérer ce cheminement. 

Quant à la jeunesse, elle fera l'objet d'un programme dès cet été si Anne Hidalgo est réélue avec la multiplications d'activités scientifiques, culturelles, artistiques, citoyennes ou sportives. La maire sortante veut aussi multiplier les colonies de vacances proposant des séjours à la campagnes ou encore généraliser les sorties scolaires dans les parcs et forêts d'Ile-de-France. Il y aura deux fois plus de centres de loisirs par rapport au nombre habituel.

Dès cet été, Anne Hidalgo prévoit l'ouverture des cours d'écoles et des collèges aux habitants du quartier "pour leur permettre de partager des moments de convivialité". C’était une mesure phare de sa ville du quart d’heure.

Carole Blanchard avec Barthélémy Bolo