BFMTV

Municipales: Beigbeder se revendique "seul candidat de droite" à Paris

Charles Beigbeder et "Paris libéré" sont parvenus à trouver 20 candidats, un par arrondissement, dans la bataille des municipales à Paris

Charles Beigbeder et "Paris libéré" sont parvenus à trouver 20 candidats, un par arrondissement, dans la bataille des municipales à Paris - -

Pour l'entrepreneur exclu de l'UMP, NKM est trop "centriste". Charles Beigbeder, qui présente un programme libéral, est parvenu à présenter un candidat dans chaque arrondissement de la capitale.

Charles Beigbeder "seul candidat de droite" à Paris pour les municipales de mars? Exclu de l'UMP pour sa dissidence à la candidate officiellement investie Nathalie Kosciusko-Morizet, l'entrepreneur proche de Jean-François Copé n'a plus rien à perdre. Candidat à titre personnel dans le 8e arrondissement, il a présenté jeudi les dernières têtes de liste de son mouvement "Paris Libéré".

Après avoir estimé qu'Anne Hidalgo, la candidate socialiste, avait été meilleure que NKM lors du débat auquel il n'était pas invité mercredi soir, Charles Beigbeder a néanmoins assuré que son "adversaire est Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet [sa] concurrente".

"Il y aura un rendez-vous au soir du premier tour: nous sommes ouverts au dialogue, mais nous irons jusqu'au bout", a-t-il déclaré jugeant la candidate UMP trop "centriste" à ses yeux.

"Des surprises"

Autour de lui, Charles Beigbeder compte de nombreux ex-dissidents UMP, comme Géraldine Poirault-Gauvin (15e arrondissement), David Alphand (16e), Serge Federbusch (10e), Marie-Claire Carrère-Gée (14e) et Thomas Rebaud (17e) et sur des transfuges comme David Pierre-Bloch (Nouveau centre, 18e), Jacky Majda (UDI, 3e) et Soulé Diawara (ex-militant PS, 19e).

Depuis ce midi, "Paris libéré" est devenu le sixième "parti" aux élections municipales a présenté listes dans les vingt arrondissements de la capitale après le PS, les Verts, le Front de gauche, l'UMP et le Front national.

Avec un programme libéral, des têtes de listes majoritairement masculines et issues de la société civile pour une partie, Charles Beigbeder veut "libérer Paris de la politique politicienne et du clientélisme". "Paris libéré" a promis de "faire mieux avec moins", pendant que ses têtes de listes dénonçaient "une gabegie de fonctionnaires" et des élus qui "s'accrochent à leurs postes".

"Il y aura des surprises dans chaque arrondissement", a promis Serge Federbusch, déjà conseiller de Paris. L'éphémère président du Medef en 2005 s'y voit presque.


Tout sur les municipales:

- Retrouvez les résultats des élections municipales à Paris
- Retrouvez les résultats des élections municipales dans votre arrondissement
- Retrouvez les résultats des élections municipales de votre ville

S.A. avec AFP