BFMTV

Municipales à Paris: une tête de liste d’Hidalgo rejoint les listes de Villani

Anne Hidalgo au lancement de sa campagne, le 13 janvier 2020.

Anne Hidalgo au lancement de sa campagne, le 13 janvier 2020. - Alain Jocard - AFP

Le parti radical de gauche a décidé de rallier Villani pour les prochaines municipales à Paris. Un choix qui intervient alors qu'une candidate du PRG était déjà investie tête de liste par le mouvement d'Anne Hidalgo.

Investie tête de liste dans le 8e arrondissement pour le mouvement d'Anne Hidalgo, Assia Meddah emmènera finalement la liste de Cédric Villani dans le 17e. La candidate avait pourtant déjà commencé à faire campagne pour la maire sortante, s'affichant avec les militants de Paris en Commun, tracts à la main. 

"Il n'y avait pas de place pour nous"

Ce revirement est la conséquence d'une décision du PRG, dont est membre Assia Meddah, de rallier Cédric Villani. En cause, le manque de places laissées aux radicaux de gauche sur les listes d'Anne Hidalgo.

"Anne Hidalgo a tellement d'éléphants socialistes, de communistes et de partisans de Benoît Hamon à recaser qu'il n'y avait pas de place pour nous", résume dans Le Parisien Jean-Christophe Mikhailoff, patron de la fédération parisienne du parti. 

Avec Cédric Villani, le PRG aura des candidats "dans tous les arrondissements en bonne position", se réjouit-il. Jean-Christophe Mikhailoff revendique "beaucoup d'idées en commun" avec Cédric Villani, "le seul candidat qui porte l'espoir d'un renouvellement des pratiques démocratiques et des hommes". 

Dimanche, le mouvement d'Anne Hidalgo Paris en Commun a dit avoir appris par la presse le désistement de son ex-tête de liste. "Nous avions accueilli cette candidature avec enthousiasme, la force de Paris en Commun étant de réunir des personnalités du gauche, du centre et de la société civile", ajoute Paris en Commun. Le mouvement a prévu d'annoncer "rapidement" le nom de sa nouvelle tête de liste. 

dossier :

Anne Hidalgo

Carole Blanchard