BFMTV

Municipales à Paris: Hervé Morin soutient un dissident centriste

BFMTV

L'ancien ministre Hervé Morin (UDI) juge "contestables" les listes d'union UMP-UDI-MoDem constituées pour les municipales à Paris, leur reprochant d'écarter certains centristes "depuis longtemps légitimes" pour y figurer.

Il a donc décidé de soutenir un dissident, Benoît Pernin, qui inaugurait jeudi soir son local de campagne dans le XIIe arrondissement, où il compte bâtir une liste concurrente de celle de Valérie Montandon (UMP), adoubée par Nathalie Kosciusko-Morizet et les états-majors des trois partis.

Membre comme lui du Nouveau Centre -le parti que préside l'ancien ministre-, "Benoît Pernin est un ami, il est engagé dans le 12e depuis longtemps", a justifié Hervé Morin, confirmant sa présence au lancement de sa campagne.

"J'ai toujours dit que j'étais favorable à des listes d'union (entre UMP et centristes, ndlr) au premier tour, sous réserve d'une constitution des listes qui ne soit pas aujourd'hui contestable", a ajouté celui qui est aussi président du conseil national de l'UDI, accusant Nathalie Kosciusko-Morizet d'avoir "remis en cause l'accord" de rassemblement signé le 5 décembre.

Tout sur les municipales:

- Retrouvez les résultats des élections municipales à Paris
- Retrouvez les résultats des élections municipales dans votre arrondissement
- Retrouvez les résultats des élections municipales de votre ville

A. K.