BFMTV

Municipales à Paris: Benjamin Griveaux investi candidat LaREM à l'unanimité

Après avoir auditionné les trois candidats restants à la candidature LaREM pour la mairie de la capitale, la commission nationale d'investiture du parti présidentiel a opté pour l'ex-porte-parole du gouvernement. Il était très tôt perçu comme l'impétrant ayant les faveurs de l'Elysée.

Le choix de la sécurité. Ce mercredi, la commission nationale d'investiture de La République en marche, chargée de "sélectionner" les candidats du parti présidentiel aux prochaines élections municipales, a tranché la délicate question de la course pour la mairie de Paris. Favori putatif pour briguer la succession d'Anne Hidalgo, Benjamin Griveaux a triomphé dans cette bataille avant la bataille. 

"Les trois présentations avaient leur valeur", a assuré à l'issue du vote sur notre antenne Alain Richard, membre de la CNI, détaillant les raisons pour lesquelles la commission a désigné l'ancien porte-parole du gouvernement. "Ce qui nous a conduit à retenir la proposition de Benjamin Griveaux, c'est la profondeur de son analyse de la situation à Paris, le très gros travail de contacts qu'il fait depuis longtemps, dans tous les secteurs où vont se dérouler l'élection, avec beaucoup de soutien des adhérents."

"Un positionnement central"

"Benjamin Griveaux a prouvé sa capacité à rassembler aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du mouvement", a par ailleurs considéré la CNI dans un communiqué, qui salue "son positionnement central, son approche pragmatique et ambitieuse de l'écologie et son projet pour Paris".

Dans la dernière ligne droite, l'ex-porte-parole du gouvernement avait pourtant vu ses nerfs testés par la candidature de Cédric Villani. Depuis un mois, le mathématicien député de l'Essonne a bénéficié de sondages flatteurs et du ralliement de deux impétrants à l'investiture, Mounir Mahjoubi et Anne Lebreton.

Jules Pecnard, Cyrielle Cabot, avec Elisa Bertholomey