BFMTV

Coronavirus: Paris va faire appel à des assesseurs réservistes pour assurer la tenue des bureaux de vote

La maire de Paris a également prévu d'écrire à tous les candidats aux municipales dans la capitale pour qu'ils sollicitent des volontaires pouvant tenir le rôle d'assesseurs.

L'épidémie de coronavirus ne remet pour l'instant pas en cause la tenue des élections municipales en France et à Paris. Pour autant, la mairie a pris les devants et a d'ores et déjà annoncé qu'elle ferait appel à des réservistes pour parer à une pénurie d'assesseurs en cas de personnel malade ou confiné les jours du scrutin.

"Nous allons mobiliser des fonctionnaires de la mairie pour être réservistes, pour pouvoir compléter les bureaux en tant que président ou assesseur là où ce sera nécessaire", a déclaré Anne Hidalgo mardi au sortir d'une réunion de la cellule de crise sur le coronavirus, qui réunissait tous les maires d'arrondissement.

Les candidats sollicités

L'actuelle maire de Paris a ajouté qu'elle comptait également sur la solidarité des autres candidats à la mairie pour venir renforcer les effectifs des bureaux de vote de la capitale les 15 et 22 mars.

"J'écrirai à chacun des candidats à l'élection municipale pour leur demander qu'ils sollicitent les candidats, les élus, pour qu'ils soient mobilisés pour tenir les bureaux et permettre le scrutin", a assuré Anne Hidalgo.

Outre ces assesseurs réservistes, d'autres mesures seront prises d'ici le 15 mars pour que l'épidémie de coronavirus ne viennent pas perturber l'élection parisienne. Actuellement, le ministère de l'Intérieur travaille par exemple à un plan global à mettre en place permettant le nettoyage des écoles avant et après le scrutin. La mairie de Paris attend désormais des consignes.

Juliette Mitoyen