BFMTV

Législatives : Royal donnée perdante face à Falorni (42-58%)

BFMTV

Dans la première circonscription de Charente-Maritime, le psychodrame opposant Olivier Falorni, candidat dissident du PS et Ségolène Royal, se poursuit. La tension remonte même d'un cran ce vendredi alors qu'un sondage donne Falorni gagnant à 58% contre 42%.

 Bien implanté localement, Olivier Falorni qui a reçu par tweet interposé le soutien très médiatisé de Valérie Trierweiler n'entend pas se désister au profit de Ségolène Royal. Après Martine Aubry, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, vient ce mercredi après-midi, de réitérer son appel afin que Olivier Falorni laisse la place.

Royal soupçonnée d'insincérité

Ségolène Royal est pour sa part jugée insincère par certains habitants de cette première circonscription de Charente-Maritime. Une partie des Rochelais pensent ainsi que Ségolène Royal se ne sert du tremplin des élections législatives que pour atteindre le perchoir de l'Assemblée nationale.