BFMTV

Législatives: Le Foll, El Khomri ou Apparu épargnés par En Marche!

Stéphane Le Foll, Myriam El Khomri et Manuel Valls, le 8 juin 2016, à Paris.

Stéphane Le Foll, Myriam El Khomri et Manuel Valls, le 8 juin 2016, à Paris. - DOMINIQUE FAGET - AFP

Le parti d’Emmanuel Macron ne présentera pas de candidat dans 55 circonscriptions au scrutin des 11 et 18 juin.

La liste définitive est tombée. Mercredi 17 mai, alors que la composition du gouvernement d'Edouard Philippe était dévoilée, En Marche! a présenté la troisième et dernière salve de ses candidats aux législatives. Et surprise: le document publié sur son site ne compte que 522 noms.

En choisissant de n’investir personne dans 55 circonscriptions, le parti d’Emmanuel Macron choisit donc de protéger ces personnalités politiques qui ont fait montre de bienveillance envers le président de la République.

Parmi ceux qui n’auront pas d’adversaires En Marche! face à eux, des figures de droite: Bruno Le Maire (nommé ministre de l’Economie ce mercredi), les députés LR Benoist Apparu et Franck Riester. Citons aussi Thierry Solère, fidèle lemairiste ou Marine Brenier, qui aspire à remplacer Christian Estrosi dans sa circonscription des Alpes-Maritimes.

Coups de pouce aux ministres hollandais

Autant d’élus qui ont appelé à "répondre à la main tendue par le président de la République" dans un communiqué publié mardi, au lendemain de la nomination d’Edouard Philippe à Matignon.

Côté PS, plusieurs ténors sont épargnés, notamment les ex-ministres de François Hollande Stéphane Le Foll, Myriam El Khomri et Marisol Touraine.

En Marche! avait déjà décidé de ne présenter personne face à Manuel Valls dans l’Essonne.

G. de V.