BFMTV

Législatives 2012 : querelle à droite en Yvelines

BFMTV

Henri Guaino a été investi par l’UMP dans la 3e circonscription des Yvelines mais c’était sans compter la candidature d’Olivier Delaporte aujourd’hui exclu du parti. Une scission qui pourrait bien profiter à Fabienne Gelgon-Bilbault la candidate socialiste.

Nicolas Sarkozy avait fait en sorte que son ancienne plume soit investie dans une circonscription largement acquise à la droite. Mais nul ne pouvait se douter qu’Olivier Delaporte, aujourd’hui exclu de l4UMP, allait maintenir sa candidature face à l’ancien conseille spécial de l’ancien Président.

"Je crois que pour les parachutistes qu’il y a une règle de base qui est d’abord de repérer le terrain d‘atterrissage. Je pense que l’on n’a pas assez repéré le terrain d’atterrissage et c’est là que va se poser le problème" commente Olivier Delaporte.

"Je pense que j’irai au second tour d’autant que la droite se déchire"

Cette scission entre deux candidats de droite, dans une circonscription historiquement à droit pourrait bien profiter à la candidate socialiste, Fabienne Gelgon-Bilbault, qui estime avoir une carte à jouer : "je pense que j’irai au second tour d’autant que la droite se déchire. Elle considère que les électeurs lui appartienne et je pense que ça, ça passe mal auprès des électeurs."