BFMTV

La reconstruction de l’UMP après la défaite aux législatives

BFMTV

A l'UMP, on reconnait la défaite, la pire depuis 30 ans. Le parti devra compter sur une centaine de sièges en moins. Le maitre mot, désormais c'est la reconstruction : un nouveau chef et un retour aux vraies valeurs de la droite.

C’est la défaite la plus lourde de la droite parlementaire depuis 1981. A l’UMP, un autre combat démarre, âpre et délicat probablement, celui de ses chefs pour le leadership du parti. Mais déjà les langues se délient, l’échec de l’aile droite du parti flirtant parfois avec les idées du Front National impose une nouvelle stratégie, un "nouveau départ" d’après François Fillon. Sur les questions de de fond cette fois.

Le chantier pourrait commencer dès mercredi avec l’élection du président du groupe UMP à l’assemblée nationale. Le nom de Xavier Bertrand commence déjà à circuler pour affronter le sortant Christian Jacob. Le premier round du débat Copé-Fillon pour la tête de l’UMP prédisent certains.