BFMTV

La Nouvelle-Calédonie est sans président depuis deux mois

BFMTV

Les membres du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, cantonnés depuis deux mois à l'expédition des affaires courantes, ont une nouvelle fois échoué mardi à élire un(e) président(e), en raison de discordes entre les non-indépendantistes. Pour la troisième fois depuis le 31 décembre, le haut-commissaire de la République avait convoqué le gouvernement collégial, dans l'optique de lui trouver un chef.

Le 16 décembre, les "ministres" de Calédonie ensemble (CE, centre doit) ont fait chuter le gouvernement, estimant que le Rassemblement-UMP avait rompu l'accord de gouvernance, conclu à droite au lendemain des élections provinciales de mai 2014. Le R-UMP avait refusé de voter la création d'impôts nouveaux, destinés à rétablir l'équilibre des comptes sociaux.

A Paris, la ministre des Outre-mer, Georges Pau-Langevin, a plusieurs fois au cours de cette crise exhorté les acteurs calédoniens à trouver une solution "par le dialogue".

S. C. avec AFP