BFMTV

"Valls est enfermé dans le cockpit...": la comparaison douteuse d'un ex-ministre

Manuel Valls, le 29 mars 2015.

Manuel Valls, le 29 mars 2015. - Jacques Demarthon - AFP

Réagissant à la débâcle de la gauche aux élections départementales, auprès du Parisien, un ancien ministre, qui garde l'anonymat, a cru bon de comparer cette défaite du PS au... crash de l'320 de la Germanwings.

La défaite cuisante de la gauche aux départementales est-elle comparable au crash de l'Airbus A320 de la Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence, mardi dernier? Oui, selon un ancien ministre, cité dans le Parisien ce lundi.

"Tous les socialistes vont au crash"

"Valls est enfermé dans le cockpit, Hollande est parti aux toilettes et tous les socialistes dans la cabine vont au crash", résume ainsi cet homme politique.

L'ancien ministre fait ainsi directement référence au scénario qui a conduit à l'accident de l'A320, dans lequel le copilote, Andreas Lubitz, s'est enfermé seul dans le cockpit, avant d'envoyer délibérément l'avion se fracasser contre la montagne.

Un parallèle au goût plus que douteux, étant donné que 150 personnes ont trouvé la mort dans le dramatique accident d'avion, pour lequel la thèse du suicide du copilote est, pour l'heure, privilégiée.

Quatrième défaite pour le PS

Les élections départementales de dimanche se sont traduites par un échec cuisant du Parti socialiste, face à une droite largement victorieuse. Alors que la droite l'a emporté dans 66 départements, seuls 34 restent aux mains du PS et de ses alliés, contre 61 qu'ils dirigeaient depuis 2011.

Après les municipales, les européennes et les sénatoriales, ce scrutin marque la quatrième défaite consécutive de l'exécutif dans un scrutin intermédiaire, avant le dernier test pré-présidentielle de 2017, celui des régionales en décembre.

A.S.