BFMTV

"Manuel Valls veut gagner la bataille du deuxième tour"

BFMTV

EDITO - Pour notre éditorialiste Apolline de Malherbe, Manuels Valls veut gagner la bataille du deuxième tour en menant une campagne active.

Dans cette guerre du deuxième tour, Manuel Valls se répartit les rôles avec François Hollande. Ils opèrent comme au premier tour : François Hollande s'exprimera sur les grandes orientations comme la santé, l'industrie et le chômage et Manuel Valls entreprendra la guerre de mouvements: il a prévu des déplacements journaliers tout au long de cette semaine. Il ne lâche rien, nulle part !

Manuel Valls se bat donc sur le terrain et tous les élus socialistes disent que c'est grâce à lui que tous les électeurs de gauche sont allés voter. Le grand paradoxe, c'est qu'il a mené la bataille mais il a aussi provoqué la division. Beaucoup d'élus d'Europe Ecologie des Verts refusent de partager la politique de Manuel Valls sur le terrain. Ce dernier a crispé les différences et a marqué les ruptures.

Les «écolos» et Valls ne font plus de meeting en commun. Mais ils essaient tout de même de gérer dans l'urgence: « Là où on est uni, ça passe. Là où on est divisé, ça casse».

Derrière la façade d’unité « Europe Ecologie des Verts, PC, PS» qui durera cette semaine, on fera face à une toute autre réalité :

des partis comme l'UMP ne respecteront pas les consignes. Des élus disent déjà: « Camarades de gauche! On est prêt à vous aider car on ne veut pas que le FN passe. On sera même prêts à faire du porte à porte»

les électeurs de la Grande Couronne, Seine-et-Marne, Val-de-Marne et Essonne, savent que les «écolos» et les communistes seront sur l'affiche, mais dimanche, ils n'iront pas voter.