Edouard Philippe
 

Le Premier ministre ne se dit pas impressionné par les mobilisations anti-Macron qui se sont déroulées, partout en France, ce samedi. Avant de tacler ceux qui "essayent" de "rejouer dans la rue ce qu'ils ont perdu dans les urnes".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire