× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Le baromètre des éditorialistes - Pesticides: "Les abeilles, c’est sacré, mais les agriculteurs, ça vote"

Mis à jour le
Le baromètre des éditorialistes - Pesticides: "Les abeilles, c’est sacré, mais les agriculteurs, ça vote"
 

D'après un document que s'est procuré RMC, le gouvernement envisagerait de revenir sur des réformes majeures en matière d'interdiction et d'épandage des pesticides. Un bras de fer pourrait avoir lieu entre le ministre de l'écologie et celui de l'agriculture à ce propos. Une situation due à deux promesses contradictoires d'Emmanuel Macron durant la campagne. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Kim-Leng CHUN
    Kim-Leng CHUN     

    Qu'à demander les abeilles de voter aussi. Leur majorité est de ne pas nous empoiser avec vos pesticides. Vous n'êtes pas les seuls terriens sur cette planète.

  • GAUBY
    GAUBY     

    et les légumes et fruits espagnols qui utilisent ces produits ....ne sont pas dangereux pour la santé ???
    il faut choisir Mr Hulot ....ok mais interdisez les produits espagnols en France.... ou la santé espagnole n'est pas la même que la santé française ??

  • vanda100
    vanda100     

    Il ne suffit pas de prier ensemble pour Macron. On en vient maintenant aux choses concrètes. Les agriculteurs votent ? D'autres aussi. Et certains meurent des pesticides : les riverains qui subissent l’épandage et les agriculteurs qui ne sont pas si bien protégés dans leur bulle sur tracteur...

    La norme européenne ne doit pas être la référence. La norme française anti pesticides pourrait être un modèle, non ?

    Il y aura des déçus de Macron. Il est naïf de croire qu’il peut satisfaire tout le monde... même s’il n’a pas hésité à promettre n’importe quoi. Hulot a été nommé ministre pour flatter l’image du gouvernement Macron. Il va jouer sa partie et s’il n’arrive à rien, il démissionnera comme prévu. Un autre ministre plus conciliant trouvera la solution intermédiaire...que Macron souhaitait dès le début. Un peu machiavélique. Mais c’est çà la réalité.

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à vanda100)

    Rêveuse, rêveuse ne prenez pas vos désirs pour des réalités

  • poam5356
    poam5356     

    Les consommateurs aussi, ça vote. Et ils sont largement plus nombreux que les agriculteurs!!
    Pas la peine de nous proposer un pacte pour l'environnement le samedi pour voir 2 jours plus tard Travert revenir sur des lois de protection de l'environnement.
    Travert : Dehors!
    ça commence très mal, le quinquennat...

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Les agriculteurs, ...
    non seulement "ça" vote mais "ça2 a aussi besoin de gagner sa vie sans être trop emmerdés par des règlements trop rigides.

    une solution non idéologique et souple est probablement possible.
    Evitons de se paralyser sur des point où une solution existe, non fatale pour les abeilles ni pour les paysans.

    Laissons les gens de bonne volonté chercher et trouver des solutions, au lieu de s'emporter sur les déclarations simplistes et idéologiques.

    Bien sur les abeilles doivent survivre
    Bien sur les paysans doivent pouvoir travailler.

  • Botticella
    Botticella     

    Si on ne veut pas se contenter de miel de Roumanie, à l'avenir, il va falloir bouger !
    La France s'érige comme le leader contre le réchauffement climatique, ça serait un minimum de lutter vigoureusement contre la pollution chimique de son propre sol !

  • Yoza
    Yoza     

    Proposons aux lobbyistes de bayer (monsanto) d'habiter à coté de ces champs régulièrement arrosés de ces produits chimiques, on verra leurs réponses.

  • bergheim
    bergheim     

    les néonicotinoïdes on interdit, le reste on autorise conformément à la règlementation européenne.

  • Regard00
    Regard00     

    On ne revient pas sur ce qui a été interdit, on ne régresse pas. Il n'y a pas que les agriculteurs qui votent !

  • beaudolo
    beaudolo     

    "...deux promesses contradictoires d'Emmanuel Macron durant la campagne. ", Ah bon et aucun journaliste ne s'en est aperçu? même pas les journalistes d'investigation?

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à beaudolo)

    Ils sont trop occupés avec Fillon (il faut dire que le dossier est énorme) et c'est tant mieux

    vanda100
    vanda100      (réponse à beaudolo)

    Vous avez raison. Les journalistes papotent souvent comme des « bonnes femmes d’autrefois » ! S’ils faisaient de véritables analyses de fond sur les programmes et les décisions, on s’étriperait tous...

    On ne peut faire çà que dans des milieux avertis tels que des groupes aux points de vue bien identifiés.. On se contente donc de parler de libération des échanges, de vouloir faire les réformes (réformer quoi au fait ?) etc... Comment expliquer autrement que des socialistes aient pu voter Macron alors que ce dernier veut faire voler en éclat tous les acquis sociaux en France ?

    Les discours politiques sont des messes où chacun entend ce qu’il veut bien entendre. C’est comme çà depuis toujours mais avec Macron il y vraiment beaucoup de MALENTENDUS.

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à beaudolo)

    ??????????? vous avez encore lu un programme de je ne sait qui

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire