BFMTV

Doubs: de retour dans son village, un maire guéri du coronavirus accueilli en triomphe

Romuald Maugain, maire d'un village du Doubs, a pu regagner son foyer mardi après 17 jours de coma dû au coronavirus. Les habitants lui ont réservé une surprise pour son retour. L'élu a témoigné ce jeudi matin sur notre antenne.

Romuald Maugain, 49 ans et maire de Mouthier-Haute-Pierre, dans le Doubs, sort tout juste d'une terrible épreuve. Frappé par le coronavirus, il a passé 17 jours dans le coma. Réchappant heureusement à la maladie grâce au travail des soignants, il a pu rejoindre la commune dont il a la charge mardi. Une très belle surprise l'a cueilli dans l'ambulance. Ses administrés se sont en effet réunis dans les rues de cette localité de 335 habitants pour saluer son retour parmi les siens. 

"Ça fait chaud au coeur"

Ce jeudi, Romuald Maugain a fait le récit sur BFMTV de ce voyage bien à part. "Les ambulanciers sont venus me chercher mardi pour me ramener à mon domicile. Quand je suis arrivé sur la place du village, une grande partie des administrés étaient là avec des drapeaux bleu-blanc-rouge, avec des panneaux, des messages de soutien. Je peux vous dire que ça fait chaud au cœur un accueil comme ça de la population", a-t-il dit.

Il a poursuivi: "Ça fait douze ans que je suis maire de cette collectivité et quand vous avez vos administrés qui viennent vous accueillir comme ça quand vous êtes dans l’ambulance, vous avez une charge émotionnelle qui est super importante."

"Il faut vraiment y croire"

Le maire a expliqué que cette liesse découlait d'une plaisanterie qu'il avait faite au moment où son calvaire débutait: "Je ne m’y attendais pas du tout, ça part d’une boutade à ma famille à qui j’ai dit ‘quand j’arriverai à me sortir de cette maladie, vous me ferez une haie d’honneur avec les voisins de la rue’ mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit la population entière! C’est vraiment un grand moment d’émotion de rentrer à la maison et de retrouver ma famille."

Il a accompagné son histoire d'un hommage nourri à l'égard du personnel soignant: "On a vraiment un personnel soignant exceptionnel. Je crois qu’il leur faut un peu plus de moyens, il faut qu’ils soient payés à juste titre."

Enfin, Romuald Maugain a voulu insuffler un peu de son courage aux patients souffrant encore du coronavirus en France en se fondant sur son expérience: "On peut s’en sortir, oui, c’est dur, oui, il faudra se reconstruire. J’avais perdu la parole l’espace de quelques heures. J’ai dû réapprendre à parler, à manger, la motricité. J’ai perdu 10 kilos. Mais il faut vraiment y croire."

Robin Verner