Mis à jour le
Le président de l'UMP Jean-François Copé
 

La gauche a perdu 155 villes de plus de 9.000 habitants, notamment gagnées par la droite, et le Front national en a gagné 14 ou 15, selon des données provisoires fournies dimanche soir par le ministre de l'Intérieur.

Votre opinion

Postez un commentaire