× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Emmanuel Macron a réuni le Parlement en Congrès à Versailles.
 

En préambule de son discours devant les parlementaires, le président de la République a dénoncé lundi après-midi "la recherche incessante du scandale" et le "viol permanent de la présomption d'innocence". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Khanittha Khunkaew
    Khanittha Khunkaew     

    En clair le président demande aux journalistes d'arrêter leur travail d'investigation qui débouche souvent, faut il le rappeler, sur des poursuites judiciaires. Relayer uniquement les informations données par le gouvernement lui convient mieux : type propagande au sein d'une dictature... Il ne faut pas oublier que le problème vient moins de la révélation des scandales que de leurs existences.
    Son idéal est décidément bien sombre, c'est révoltant.

  • lugeot
    lugeot     

    Il a beau jeu , de dénoncer les révélations de la presse , qui est celui qui à profité du " touché , coulé " Fillon ? Il y a un sentiment d'armée mexicaine , quand on regarde ses deputês LREM , cadrés , muselés , pas d'ecart , cela sera sans pitié, il parle beaucoup , quelque peu dans le vide , ne dit pas grand chose , on attend toujours une action, nous n'entendons qu'impots et CSG

    bergheim
    bergheim      (réponse à lugeot)

    c'est qui Fillon ?

    dano54
    dano54      (réponse à bergheim)

    C'est un type qui a eu tort de faire ce qu'il a fait mais qui était cohérent, avait un programme certes radical mais par lequel nous devrons passer un jour ou l'autre.
    On peut ne pas être d'accord comme vous. C 'est la démocratie. Hitler aussi a été élu par une majorité qui n'avait pas raison… (Je ne compare pas évidemment avec Monsieur Macron qui est un type démocrate brillant et plutôt sympa).
    Restez cynique et vous verrez ce qui va se passer !

Votre réponse
Postez un commentaire