Emmanuel Macron en 2017, alors en campagne, au Salon de l'Agriculture.
 

Attention, terrain miné. Un sondage ne prédit pas une partie de campagne au président Macron qui devra marcher sur des œufs (plutôt que de les recevoir), samedi au Salon de l'agriculture.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire