En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dette au PS, absentéisme répété: Peillon trébuche pour son entrée en campagne
 

Début de campagne avec une première polémique pour Vincent Peillon: il n'a pas payé ses cotisations au Parti socialiste depuis trois ans et a même une dette envers le PS de près de 20.000 euros. Sans compter le surnom peu flatteur qui lui a été attribué au Parlement européen.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Facebook-10206015929875939
    Facebook-10206015929875939     

    Ce n'est pas parce qu'il est gentil qu'il est compétent. il fait penser aux Le Quesnoy. Un bon stage dans les gorges du Tarn et il deviendra un chouette capitaine de pédalo.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    On peu se demander comment des électeurs peuvent se laisser embobiner par des politiques qui ont cure de leur situation,pendant qu'eux ne pensent qu'à engranger pour un avenir privilégié .

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    Il a aussi une dette auprès de l'Education nationale et de la Recherche étant donné la façon dont il a obtenu ses diplômes!

  • dany-tou
    dany-tou     

    Mauvais ministre de l’Éducation Nationale , il ne fera pas un candidat fiable ni valable ...et Valls n'est pas mieux , ni les autres d'ailleurs : out les socialistes !

  • vanda100
    vanda100     

    Etre député européen, c’est une véritable situation de rente pour les députés d’Europe. Dire que ce sont les citoyens européens qui paient...

    C’est bien qu’on nous signale l’absentéisme de Peillon. Faut savoir que Marine Le Pen et son père, députés européens aussi, sont également très absentéistes ...

Votre réponse
Postez un commentaire