Des parlementaires proposent de fixer un âge minimum pour le consentement sexuel

Mis à jour le
Teenagers freshen up in a public fountain, on June 30, 2015 in Limoges, as a major heatwave spreads up through Europe, with temperatures hitting nearly 40 degrees. AFP PHOTO PASCAL LACHENAUD 
PASCAL LACHENAUD / AFP
 

Deux sénatrices et deux députés de différentes couleurs politiques réclament l'établissement d'un âge minimum en-dessous duquel un enfant ou un adolescent serait considéré comme non consentant à un acte sexuel. Le débat s'est emparé de la classe politique fin septembre après la médiatisation d'une décision de justice qui a fait scandale. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Jacques Louys
    Jacques Louys     

    La sidération émotionnelle, face à une agression, ne dépend pas de l'âge. C'est une notion plus importante que l'âge de la victime. Une date limite est trop mécanique. Faisons plutôt confiance à l'appréciation du juge.

Votre réponse
Postez un commentaire