BFMTV

Des objectifs chiffrés de contraventions à Paris

Un document interne de la préfecture de police publié vendredi par le journal Le Parisien-Aujourd'hui en France montre que les policiers se voient imposer des objectifs chiffrés de contraventions, dont 387 notamment pour circulation dans les couloirs de b

Un document interne de la préfecture de police publié vendredi par le journal Le Parisien-Aujourd'hui en France montre que les policiers se voient imposer des objectifs chiffrés de contraventions, dont 387 notamment pour circulation dans les couloirs de b - -

PARIS - Un document interne de la préfecture de police publié vendredi par le journal Le Parisien-Aujourd'hui en France montre que les policiers se...

PARIS (Reuters) - Un document interne de la préfecture de police publié vendredi par le journal Le Parisien-Aujourd'hui en France montre que les policiers se voient imposer des objectifs chiffrés de contraventions.

Il concerne une des trois compagnies de circulation à Paris qui se voit fixer la barre de 16.823 contraventions pour stationnement irrégulier, 387 pour circulation dans les couloirs de bus de deux roues motorisés ou 170 pour passage au feu rouge de vélos.

Ce document titré "objectifs à réaliser par les compagnies centrales de circulation au cours de l'année 2010, 3e compagnie" est contesté par le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, qui assure dans le quotidien qu'il sanctionnera la personne qui l'a rédigé.

"L'idée même de quotas en matière de contraventions est irrationnelle. Cela n'a aucun sens", dit-il.

Les syndicats de police protestent de longue date contre la politique dite "du résultat" mise en place depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, où l'outil statistique et la mesure de la "performance", comme dans des entreprises privées, sont devenus le mode de gestion ordinaire.

Ils estiment que les policiers ont à résoudre des infractions qui se présentent ou qu'ils peuvent découvrir, et qu'ils doivent assurer la tranquillité publique mais ne peuvent raisonner sur des chiffres.

Thierry Lévêque, édité par Clément Dossin