× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
People demonstrate in front of the French prefecture after French President Emmanuel Macron refused to recieve a delegation, on October 26, 2017, in Cayenne. Macron arrived on October 26 for a 48-hour visit to Guyana, in a tense climate, six months after social movement and protests had paralyzed the French department in South America.
ALAIN JOCARD / AFP
 

Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont dégénéré jeudi dans la soirée à Cayenne, quelques heures après l'arrivée d'Emmanuel Macron en Guyane. Peu après que le Président a déclaré ne pas venir en "Père Noël", des manifestants ont jeté des cocktails Molotov et pris pour cible un commissariat. Cinq personnes ont été interpellées. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Yves Cartier
    Yves Cartier     

    plutôt pour que la Guyane d'école

  • bergheim
    bergheim     

    "Pou Lagwiyann Dékolé" (Pour que la Guyane décolle)
    il n'y a pas de champignons pour décoller en Guyane ?

  • Proserpine
    Proserpine     

    Chez ces gens là,Madame,quand les autres déchantent,on chante!......"quand mon grand'papa mourra,j'aurai sa vieille culotte".La parole de la France n'engage pas le caleçon,Hollande s'est assis sur les mistrals pour pour mieux couler Sarko,Macron se torche des accords, pour mieux salir Hollande.Que fera le prochain,dans la même position?

    Jmichel26
    Jmichel26      (réponse à Proserpine)

    +1000

  • SuperRKO
    SuperRKO     

    Franchement. Pourquoi les français ont voté pour ce type ? Hein, pourquoi ?
    Maintenant il va falloir le destituer.

  • vauban
    vauban     

    leur demande de 2,1 milliards d’euros d’aides supplémentaires.
    il viendrait d’où cet argent ?

Votre réponse
Postez un commentaire