BFMTV

Delanoë : « Avec Autolib', la garantie de trouver une place »

-

- - -

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a présenté son projet d’Autolib', équivalent de Vélib' avec des voitures.

Invité jeudi 19 juin, Bertrand Delanoë, maire socialiste de Paris, a révélé son projet d'Autolib' : « J'avais promis pendant la campagne récente de lancer un système de voitures propres en libre-service, 2 000 dès le début de la mandature. Et bien nous allons tenter de faire beaucoup mieux. Après contact avec les communes de l'agglomération parisienne, je vais proposer, dès le mois prochain, que nous nous réunissions pour lancer un syndicat mixte intercommunal, qui nous permettrait d'avoir l'instrument pour lancer un marché d'appel d'offre non pas seulement pour 2 000 voitures dans Paris mais pour 4 000 voitures : 2 000 dans Paris et 2 000 dans l'agglomération parisienne avec le même système de voitures électriques ».

« Cela nous permettrait vraiment de mettre à la disposition des usagers de l'agglomération parisienne un système de déplacement individuel, parce que parfois il y en a besoin, mais totalement propre et qui fait que l'on peut prendre la voiture quand on en a besoin ou un transport en commun quand on en a besoin ».

« Par exemple, dans Paris intramuros, il y aurait 700 stations, 500 en surface et 200 en sous-sol, et on est en train, dans l'appel d'offre que nous allons discuter avec nos voisins, de prévoir un système informatique qui fera que quand on prend la voiture, on annoncera où on va la laisser de manière à être sûr de trouver une place. Car avec Velib, des fois on arrive à une station sans trouver de place. Donc on essaye d'apprendre de toutes ces expériences et là on aurait un système informatique qui permettrait, au moment où l'on prend la voiture, d'avoir une garantie de pouvoir la laisser à telle station à tel moment selon l'itinéraire que l'on va faire ».

Si aucune date n'est officiellement annoncée pour la mise en circulation des voitures, le maire de Paris estime que le projet pourrait voir le jour avant la fin 2009.

La rédaction-Bourdin & Co