BFMTV

Déclaration de patrimoine: Charles Pasqua condamné à 5.000 euros d'amende

BFMTV

L'ancien sénateur Charles Pasqua a été condamné mardi à 5.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine en 2011. Dans sa déclaration à la Commission pour la transparence financière de la vie politique, il se disait toujours redevable d'une partie d'un "prêt" octroyé en 1999 par Marthe Mondoloni, fille de Michel Tomi, un proche qui possédait des parts dans plusieurs casinos.

Mais pour le parquet, qui a requis 10.000 euros d'amende, il s'agissait d'un don déguisé, ce qu'avait contesté à la barre Charles Pasqua, qui a lui-même été rapporteur d'une loi sur la transparence financière de la vie politique.