Pour Bernard Debré, Valérie Trierweiler "n'est que la maîtresse" du président

Votre opinion

Postez un commentaire