Nicolas Dupont-Aignan affirmait qu'un accord avait été passé, ce que contredisait Marine Le Pen.
 

Le Front national a décidé de ré-investir des candidats aux Législatives dans des circonscriptions où leur candidature avait été suspendue après le ralliement de Debout la France lors de l'entre-deux tours. Samedi, le conseil national du parti de Nicolas Dupont-Aignan a acté des candidatures dans la quasi-totalité des circonscriptions.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • raletrol42
    raletrol42     

    Dés le départ... en se ralliant à Lepen il s'est tiré une balle dans le pied...
    Il a cru aux miroirs aux alouettes..il s'est dézingué tout seul.

  • La Pieuvre
    La Pieuvre     

    Ce qui démontre à l'évidence que cette alliance n'aurait jamais tenu longtemps.
    Cela n'interpelle pas les encartés du FN ? Ben non ...
    Ils sont comme ça les encartés ils avalent toutes les couleuvres de leurs champions !
    L'alliance de la carpe et du lapin parti en compote le temps d'une élection.
    Condoléances attristées ...
    GB

Votre réponse
Postez un commentaire