De Valls aux ténors du PS, l’inquiétude de voir la gauche "pulvérisée" en 2017

François Hollande et Manuel Valls à l'Elysée (photo d'illustration)
 

Au PS, la perspective d'un nouveau 21 avril à l'élection présidentielle de 2017 fait réagir. A tel point que le Premier ministre Manuel Valls craint que la gauche ne soit "pulvérisée".

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • vauban
    vauban     

    et après un quinquennat "serrage de ceinture" de Juppé, c'est le PS (pas la gauche) qui sera élue !

    marredelacensure
    marredelacensure      (réponse à vauban)

    Vous rêvez totalement là, le quinquennat Juppé n'aurait qu'une seule qualité, celle de convaincre enfin les gens de passer au FN.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Un bon coup de balai dans la fourmilière gauchiste en 2017.

  • marredelacensure
    marredelacensure     

    marredelacensure 22/10/2016 à 22h14
    Les socialistes pulvérisés en 2017, le pied qu'est-ce que j'ai hâte de voir ça !!!

  • marredelacensure
    marredelacensure     

    marredelacensure 22/10/2016 à 22h14
    Les socialistes pulvérisés en 2017, le pied qu'est-ce que j'ai hâte de voir ça !!!

  • marredelacensure
    marredelacensure     

    marredelacensure 22/10/2016 à 22h14
    Les socialistes pulvérisés en 2017, le pied qu'est-ce que j'ai hâte de voir ça !!!

  • marredelacensure
    marredelacensure     

    Les socialistes pulvérisés en 2017, le pied !!!

  • AgentK3
    AgentK3     

    la gauche "atomisée" en 2017
    LA GAUCHE AU POUVOIR... MAIS PLUS JAMAIS CA...

Votre réponse
Postez un commentaire