Gérald Darmanin
 

Le ministre des Comptes publics a refusé de "commenter une décision de justice ou une affaire judiciaire", alors que son "ami" Nicolas Sarkozy a été renvoyé en correctionnelle dans l'affaire des écoutes.

Votre opinion

Postez un commentaire