BFMTV

Daphné Burki aimerait qu'on arrête de la confondre avec Delphine Bürkli, la maire du IXe arrondissement

Daphné Bürki aux dernières Victoires de la musique

Daphné Bürki aux dernières Victoires de la musique - Thomas Samson - AFP

L'animatrice s'est adressée à ses abonnés Twitter, fatiguée qu'on lui demande de régler "des problèmes de voirie ou d'insalubrité". La méprise a fait rire Benjamin Griveaux, à qui Delphine Burkli s'est ralliée pour les municipales dans la capitale.

De l'une à l'autre, il n'y a qu'une lettre et un tréma. Facile, pour tout lecteur un peu pressé, de confondre le nom de Delphine Bürkli et Daphné Burki. La première est maire du IXe arrondissement de Paris et la seconde est une animatrice TV qui aimerait bien que l'erreur ne soit plus commise. Visiblement agacée de recevoir des messages qui ne lui sont pas destinés, elle en a fait part à ses abonnés sur Twitter:

"Cher Twittos, vous m'interpellez régulièrement pour des problèmes de voiries et d'insalubrité. Je ne peux rien y faire. Je m'appelle Daphné Burki et non pas Delphine Bürkli."

"Une alliance avec les chouquettes"

Elle joint à ce message un lien vers un article du Figaro, dans lequel Delphine Bürkli déclare "nouer une alliance stratégique avec Benjamin Griveaux", et le parodie: "J'ai décidé de nouer une alliance stratégique avec la vie et les chouquettes", écrit la présentatrice de Je t'aime etc. sur France 2. 

Benjamin Griveaux a poursuivi la blague. Le candidat à la mairie de Paris investi par LaREM a répondu au message de Daphné Burki sur Twitter:

"Chère Daphné, vous avez raison! C'est important les chouquettes dans la vie."
Benjamin Pierret