× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Christian Paul, l'un des socialistes frondeurs, mardi à l'Assemblée nationale.
 

Au lendemain de l'utilisation de l'article 49.3 pour faire passer la loi Macron, la crise est ouverte au PS. Si les frondeurs jubilent, les responsables socialistes fustigent leur attitude.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • renlo
    renlo     

    C'est quoi ce cirque ?
    La droite est pour cette loi mais va deposer une motion de censure .
    Les frondeurs sont contre cette loi mais ne vont pas voter la motion de censure .

  • alhtz
    alhtz     

    Les pseudos frondeurs et les verts, c'est des branquignols sans aucun courage.

    sissi08
    sissi08      (réponse à alhtz)

    si c'est voter pour la décadence, alors ils ont raison.

  • altaïr
    altaïr     

    BFMTV ... petit rectificatif à votre info ... : Ce n'est + PS ... c'est ...
    " ENSEMBLE POUR LA RÉPUBLIQUE " ... ;-)

    frayaca
    frayaca      (réponse à altaïr)

    le PS n'a pas le monopole de la République !! il a seulement le monopole de "fronder la république" !! Depuis l'arrivée hélas de Hollande, c'est le bazar partout en France, son "changement c'est maintenant" aura tout destructuré !! Et ce n'est pas le PS qui va changer quelquechose en France.Ils se sont mariés, c'est tout !!

  • milor
    milor     

    les députés beaumel paul hamon ect ils peuvent toujours donner leur dimension et pointé a l agence de l emploie il est facile de demander plus le pays est parterre depuis trente ans que cela dure et personne ne veut accepter des réformes pour eviter plus de casse les hommes politiques pensent dabord a leur carriere le peuple est loin de leur souci pour la plupart .

Votre réponse
Postez un commentaire