Silvio Berlusconi, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel au G20 le 3 novembre 2011.
 

Un "crétin" qui refuse de lui serrer la main, un homme "suffisant" et "agressif", "jaloux" de la richesse des autres: Silvio Berlusconi dresse un portrait au vitriol de Nicolas Sarkozy dans My Way, sa première biographie autorisée qui vient de sortir en Italie.

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • Manguifirek
    Manguifirek     

    "bunga-bunga" ... des sujets décidément très loin des priorités des citoyens ... pauvres politiques !

  • AgentK3
    AgentK3     

    Pas besoin d'une polaire... Il a été rhabillé pour l'hiver le sarko!

  • AgentK3
    AgentK3     

    Il est rhabillé pour l'hiver le sarko!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je constate que le sujet "combien coûte un énarque" a été enlevé des "actualités" alors que l'avis de berlusconi sur sarko y est toujours! j'espère que ce n'est pas mon commentaire sur "combien coûte la SNCF au contribuable français" qui a provoqué cette délassification! d'accord je ne suis pas dans la bien pensanve mais quand même, "les français veulent savoir" où vont leurs sous!!!!!!

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Pas un pour relever l'autre,il faut se débarrasser de cette caste politique qui plombe ce pays et l'entraine dans le déclin , en ignorant la population,mais en gratifiant des amis .

  • sissi08
    sissi08     

    C'est clair qu'il a plumé les Français en ne foutant rien.

    dany-tou
    dany-tou      (réponse à sissi08)

    Si Sarko ne foutait rien , que dire de Hollande ? MDR

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    la caste parle de la caste

  • reals
    reals     

    il est urgent de virer ceux qui détruisent la France

  • ellivled
    ellivled     

    bien cette description

  • toto le modo
    toto le modo     

    c'est l'amour fou

    sissi08
    sissi08      (réponse à toto le modo)

    ou Je t'aime Moi non plus. Ils se sont juste supportés.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire