BFMTV

Covid-19: les scénarios envisagés lors du Conseil de défense sanitaire de ce mercredi

L'exécutif va se pencher sur la situation sanitaire dans les vingt départements sous "surveillance renforcée".

Face à la progression des variants du Covid-19 en France, alors que la souche dite britannique est devenue majoritaire dans le pays, Emmanuel Macron réunit un nouveau Conseil de défense sanitaire à l'Élysée ce mercredi.

Cette réunion de l'exécutif va examiner les éventuelles restrictions à prendre dans les vingt départements placés la semaine passée sous "surveillance renforcée": Paris, la Seine-Saint-Denis, l'Essonne, la Seine-et-Marne, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Val-de-Marne, le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Oise, le Val-d'Oise, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, l'Eure-et-Loir, le Rhône, la Drôme, le Var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes.

Pour l'heure, un confinement uniquement le week-end a déjà été mis en place sur le littoral des Alpes-Maritimes et dans la région de Dunkerque (Nord). Cette mesure ne devrait pas être systématiquement appliquée dans tous les départements en situation critique. Il s'agit selon nos informations d'une option parmi d'autres solutions.

"Le président ne veut pas prendre de décision de contrainte sur la population tant qu'il n'est pas certain d'avoir évacué toutes les solutions possibles. Le confinement reste le dernier recours si les chiffres l'imposent et une fois tout pesé", a expliqué un proche d'Emmanuel Macron à BFMTV.

"Chaque week-end de gagné est bon"

Emmanuel Macron privilégie la règle du cas par cas, estimant que ces décisions sont lourdes de conséquences sur le moral de la population, en particulier sur les jeunes proches du "décrochage" et les personnes âgées isolées, a souligné cette source proche du président.

"Si on peut l'éviter, on le fait. Chaque week-end de gagné est bon", a encore indiqué un ministre à BFMTV.

Parmi les autres outils à disposition de l'exécutif pour freiner l'épidémie se trouvent notamment les fermetures de lieux ou de rues, ou encore l'abaissement des jauges dans les commerces. À Paris, deux rues avaient déjà été fermées par la préfecture de police il y a une dizaine de jours.

Le Conseil de défense sanitaire sera également particulièrement attentif aux chiffres épidémiques de la région Île-de-France communiqués ce mardi soir: le taux d'incidence est désormais situé à 328 pour 100.000 habitants, contre 322 la veille ; 5140 patients atteints du Covid sont hospitalisés, contre 5173 lundi, dont 856 en soins critiques, contre 827 lundi.

Selon les informations de BFMTV, confirmant celles de Libération, l'option d'un confinement le week-end de la région capitale serait "privilégiée" par l'exécutif.

Agathe Lambret avec Clarisse Martin