BFMTV

Coronavirus: Martine Aubry juge "totalement justifié" le passage de Lille en alerte maximale

La métropole de Lille a été placée en zone d'alerte maximale, au même titre que Grenoble, Saint-Étienne et Lyon. La mesure sera effective samedi matin.

Olivier Véran a annoncé ce jeudi au cours de sa conférence de presse hebdomadaire que les métropoles de Lille, Saint-Étienne, Lyon et Grenoble passeraient samedi matin en alerte maximale en raison de la recrudescence de l'épidémie de coronavirus. Une mesure saluée par la maire socialiste de Lille, Martine Aubry, invitée de notre antenne peu après ces annonces.

"Je considère aujourd'hui que le passage de la métropole lilloise et de Lille en zone d'alerte maximale est totalement justifié et que ces mesures étaient nécessaires", a réagi l'édile sur BFMTV.

"Cette semaine, il y a eu une détérioration extrêmement importante" des indicateurs, notamment concernant les "personnes âgées" et les "personnes fragiles", a justifié la maire. "Il fallait prendre des mesures."

"Je crois en la responsabilité de chacun"

"Je pense que la solution, retourner le cours du virus aujourd'hui, c'est tout à fait possible si tout le monde s'y met", a estimé Martine Aubry. "Je crois en la responsabilité de chacun et en notre responsabilité collective", a-t-elle ajouté.

À Lille, le taux d'incidence dans la population globale est de 308 pour 100.000 habitants. Il est de 273 chez les plus de 65 ans.

L'alerte maximale implique la prise de mesures restrictives, telles que la fermeture des bars, et la mise en place de protocoles sanitaires stricts dans les restaurants.

Dans les quatre villes où le passage en alerte maximale a été décidé, le seuil d'alerte de 250 nouveaux cas pour 100.000 personnes a été dépassé. Ce classement était déjà valable pour la métropole d'Aix-Marseille, Paris et la Guadeloupe.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV