BFMTV

Corbeil-Essonnes: Serge Dassault ressort libre de sa garde à vue

Le sénateur UMP Serge Dassault, ici le 9 janvier 2013, dans les couloirs du ministère de l'Economie.

Le sénateur UMP Serge Dassault, ici le 9 janvier 2013, dans les couloirs du ministère de l'Economie. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après vingt heures d'audition, les juges d'instruction du pôle financier de Paris ne l'ont pas mis en examen dans le cadre de l'enquête sur les achats de voix présumés lors des dernières municipales.

Serge Dassault est ressorti libre, jeudi, à l'issue de sa garde à vue dans le cadre de l’enquête sur les achats de voix présumés lors des élections municipales de 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-Essonnes selon les informations du Point.

Au terme de vingt heures d'audition, les juges d'instruction ont décidé de ne pas mettre le sénateur UMP en examen. En revanche, son exadjoint Jacques Lebigre, a été déféré devant les juges du pôle financier de Paris en vue de sa mise en examen, selon Europe 1.

La rédaction