François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF)
 

Baisse des APL, diminution des emplois aidés, exonération de la taxe d'habitation... Les sujets de friction ne manquent pas entre collectivités et gouvernement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • spirou
    spirou     

    seul Paris et les très grosses agglomérations industrielles ont droit a tous les égards . Macron ne connait pas les problèmes des petites gens éloignés des transports qui voient petit a petit leur sécurité et leur confort disparaitre de leur région

  • spirou
    spirou     

    Les grosses métropoles s'en sortiront pas trop mal ,alors que les villes moyennes et les petites communes vont trinquées des restrictions que leur impose Macron .

Votre réponse
Postez un commentaire