Nicolas Hulot
 

Le gouvernement a affiché jeudi son soutien à Nicolas Hulot, le duo exécutif soulignant qu'une démission du ministre de la Transition écologique et solidaire, accusé de harcèlement et d'agression sexuels, n'était pas à l'ordre du jour.

Votre opinion

Postez un commentaire