Lionel Jospin, le soir de sa défaite au 1er le 21 avril 2002
 

Depuis les résultats du 1er tour de la présidentielle, les commentateurs de la vie politique s’accordent sur un point: le "front républicain", ce rassemblement des partis de gauche et de droite contre le FN, est mort, 15 ans après la défaite de Jean-Marie Le Pen face à Jacques Chirac au second tour. En 2002, déjà, les choses n'étaient pas si simples.

Votre opinion

Postez un commentaire