× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
La grande réforme du Code du travail, c'est maintenant.
 

Les mesure envisagées par le gouvernement accentuent la logique de "flexisécurité" annoncée. Elles pérennisent notamment certaines dispositions de la loi El-Khomeri, voire les renforcent.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Les restrictions commencent à tous,même aux retraités ,qui vont un peu plus faire des choix dans leur quotidien.

  • makana
    makana     

    Ils réduisent les droits des Travailleurs au profit du MEDEF , va t on se laisser faire ??????? le chômage ne bougera pas mais nous aurons perdu nos droits !!!

  • 20corse
    20corse     

    Les seuls lois qui permettraient a nos entreprises de gagner en compétitivité ne sont pas mises en marche , la suppression des seuils , une entreprise qui passe de 49 a 50 personnes a droit au CE , CHSCT, 32 contraintes supplémentaires ce qui fait que nombre de chef d'entreprises restent a 49 et refusent de se développer , Ensuite la réduction des charges a la place du CICE qui est indexé sur les salaires , les entreprises qui sont a l'export, dans la haute technologie qui ont des ingénieurs ne peuvent réduire leurs charges , et ensuite la suppression du compte pénibilité aucune de ces mesures n'est envisagé ,il n'y aura donc pas d'effet sur l'emploi hors si il y a de la croissance .Macron c'est bla bla bla

  • Andréjean
    Andréjean     

    Touche le code du travail et aussi touche le sang verset par nos ancien et de toute les façon tant que le travail sera barré par les actionnaires il n'y aura pas d'embauge le mal vient de là pas du code et de donner de l'argent publics et encore plus aberrant

  • MOI50
    MOI50     

    La ministre, mise au cause comme le cabinet du Ministre de l'Economie MACRON dans le dossier du voyage de LAS VEGAS, va être fragilisée pour mener à bien cette réforme.

Votre réponse
Postez un commentaire