BFMTV

Cérémonie aux Sables-d'Olonne: Macron rend hommage aux sauveteurs "morts en héros français"

Le président de la République a dirigé ce jeudi à la mi-journée une cérémonie d'hommage aux sauveteurs morts vendredi dernier pour secourir un marin-pêcheur, porté disparu depuis, ainsi qu'à leurs confrères rescapés.

Le président de la République a lui-même mené l'hommage aux sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) qui ont participé vendredi dernier à l'expédition pour secourir un marin-pêcheur en détresse au large des Sables-d'Olonne. Ce dernier est toujours porté disparu. Quant aux sauveteurs, trois sont morts et quatre ont pu regagner la berge à la nage malgré les déferlantes déchaînées par la tempête Miguel.

"La nation pleure trois de ses enfants morts en héros"

Ce jeudi, après que l'air recueilli d'Amazing Grace s'est élevé puis s'est éteint, Emmanuel Macron a commencé par accrocher la Légion d'honneur aux poitrines des rescapés. Puis, devant les trois cercueils recouverts d'un drapeau tricolore, le chef de l'Etat s'est lancé dans une allocution empruntant à l'éloge funèbre. 

Rappelant les circonstances du drame, et brossant un portrait de chacune des victimes, il a déclaré: "Aujourd’hui, la nation pleure trois de ses enfants morts en héros, car leur engagement, le sens donné à leur existence était de sauver la vie des autres".

Il a plus tard insisté sur la dimension héroïque de leur geste les décrivant comme des "héros français". "Les Français ont reconnu dans cet acte la bravoure qui constitue notre peuple, cette solidarité qui nous lie, et nous a permis d’écrire les plus belles pages de notre histoire", a-t-il approfondi. 

Des morts veillés par Victor Hugo 

Devant un parterre où l'on reconnaissait entre autres le président de l'Assemblée nationale, la vice-présidente du Sénat, des parlementaires, la présidente du Conseil régional, ainsi que le président du Conseil départemental, le préfet, le chef d'état-major de la marine, il a poursuivi: "Nous nous battrons pour faire vivre ce beau modèle". 

"Hugo écrivait : ‘Les morts sont les invisibles, ils ne sont pas les absents’. Nos morts en mer sont de ceux-là. Les noms des marins péris en mer, elle les murmurera longtemps encore", a prolongé Emmanuel Macron ,citant l'auteur des Travailleurs de la mer.

Le patron de l'exécutif s'est à nouveau adressé aux sauveteurs rescapés: "La France sait ce qu’elle vous doit à vous aussi, à vous qui vous êtes engagés pour sauver les autres". 

Le chef de l'Etat a ensuite honoré les morts de la Légion d'honneur, avant d'inviter l'assistance à respecter une minute de silence. La Marseillaise a conclu l'événement, les applaudissements se chargeant d'escorter les cercueils. 

Robin Verner