Mis à jour le
Les députés et les sénateurs vont débattre de l'intervention militaire française en Centrafrique, mardi 25 février
 

Au-delà de quatre mois d'opérations extérieures, la consultation des élus est indispensable pour le gouvernement. Jean-Marc Ayrault s'exprimera devant les députés à 16h30.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Cegima
    Cegima     

    Non cela ne nous fera pas oublier la nullité de notre boulet de Président, qu'il se le dise l'employé à vie d'énarque en claquant l'argent de nos impots...

  • danytou
    danytou     

    Je confirme !

  • jean   louis
    jean louis     

    on n'avais rien a y faire en centrafrique seul nos mort ne reviendront pas eux

  • mortderire
    mortderire     

    moa aussi ! ! !

  • mortderire
    mortderire     

    Comme vous le dites si bien, vivement les élections ! ! !

  • mortderire
    mortderire     

    "C'est très reposant d'être sourd. On ne vous dit que l'essentiel. »

    de Sacha Guitry Les socialos prennent les français pour des sourds et muets, il a tort et il le constatera bientôt ! ! !

  • klauss
    klauss     

    Vrai, et c'est partout pareil. Voir en Côte d'Ivoire!!! Personne ne dit rien, mais n'en pense pas moins, si la question est posée.

  • klauss
    klauss     

    +++ mais pourquoi ne pas demander le vote de la population ??? une bonne démocratie qui se doit, devrait faire intervenir les Français.

  • klauss
    klauss     

    mw osi

  • rozalie
    rozalie     

    La réponse est dans la question du jour !

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire