BFMTV

Centrafrique : « On y va sans avoir pensé à l’après », dit Michèle Alliot-Marie

Michèle Alliot-Marie craint en Centrafrique une répétition de la situation au Mali.

Michèle Alliot-Marie craint en Centrafrique une répétition de la situation au Mali. - -

Selon l’ex-ministre des Affaires étrangères, il manque à l’intervention française en Centrafrique « la vision stratégique ».

Sur RMC et BFMTV ce vendredi matin, Michèle Alliot-Marie a exposé ses craintes sur l'opération Sangaris en Centrafrique.
Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU a donné son aval pour que la France agisse au côté de la force africaine dans le pays, l'ex-ministre des Affaires étrangères a estimé que la France arrivait « en pompier ».

Pour elle, l’intervention française en Afrique se fait « en dernière minute, parce qu’il y a des catastrophes qui pourtant sont annoncées depuis longtemps. » Surtout, elle s'est inquiétée des suites de l'opération et a harangé le président : « Je voudrais demander à François Hollande, 'que voulez-vous faire après ?" »

Michèle Alliot-Marie craint une répétition en Centrafrique de ce qui se passe au Mali : « On y va sans avoir pensé à ce qu’il faudra faire après. Il manque la vision stratégique »a-t-elle déploré, avant d'ajouter : « Il ne sert à rien de mettre en péril la vie des militaires français si tout doit recommencer après le départ de nos troupes ».

La rédaction