BFMTV

Castaner promet un "week-end de trois jours tous les deux week-ends" aux forces de l'ordre

Le ministre de l'Intérieur, invité de BFMTV-RMC, a annoncé une série de mesures visant à améliorer le quotidien des policiers et des gendarmes.

Soumis à des cadences importantes, parfois épuisés mentalement et physiquement, policiers et gendarmes font actuellement face à une vague de suicides dans leurs rangs. Christophe Castaner, invité ce mercredi de BFMTV-RMC, a réagi à ce malaise qui s'installe au sein des forces de l'ordre. "La question, c’est aussi les conditions de travail des policiers et des gendarmes", a-t-il mis en évidence.

Une augmentation salariale en perspective 

S'il a rappelé l'élaboration d'un "grand livre blanc" sur la sécurité intérieure, il a précisé:

"Je n’attends pas la loi. Nous avons amélioré ces conditions de travail financièrement. En début d’année prochaine, l’essentiel des policiers et tous les sous-officiers de gendarmerie auront connu une augmentation salariale nette par mois de 120 à 130 euros."

Des horaires bientôt revus ?

Les syndicats réclament également le paiement de millions d'heures supplémentaires. "Les heures supplémentaires, c’est un chantier que nous ouvrons", a répondu le ministre de l'Intérieur. "Je souhaite que d’ici à la fin de l’année nous commencions à payer et à apurer une partie de notre dette."

"Nous travaillons actuellement sur le changement des cycles horaires", a poursuivi Christophe Castaner. "Les policiers ont un week-end tous les six week-ends, la vie familiale en prend un coup. Dans ce que nous proposons, ils auront un week-end de trois jours tous les deux week-ends, ils auront un mercredi tous les deux mercredis."

Robin Verner