Anne Hidalgo
 

La maire de Paris a dénoncé les conditions de prise en charge des migrants dans la capitale. "C'est l'État qui a les cartes en main", prévient-elle.

Votre opinion

Postez un commentaire