BFMTV

Cambadélis: l'université d'été du PS "annulée à cause du risque de violences"

-

- - Capture France 3

Devant les risques de violences à Nantes, il vaut mieux reporter, suspendre l'université d'été du Parti socialiste.

Sur le plateau de France 3, le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a annoncé le report, voire l'annulation des université d'été de la Belle Alliance Populaire (BAP) qui devaient se tenir à Nantes.

"C'est une question à laquelle j'ai réfléchi depuis un moment. Je pense que devant les risques de violence à Nantes, ou dans tout autre endroit où se tiendrait l'université d'été de la Belle Alliance Populaire, il vaut mieux reporter, suspendre l'université d'été. C'est ce que je ferai comme proposition aux acteurs de la BAP" a déclaré Jean-Christophe Cambadélis.

C'est la première fois depuis 1933 que l'université d'été du PS devaient se tenir ailleurs qu'à La Rochelle. Il n'en sera finalement rien, du moins "pas avant la fin de l'été" selon Jean-Christophe Cambadélis qui indique tout de même qu"on en discutera pour trouver une autre date". 

Dans l'entourage du Premier secrétaire, on avoue craindre les violences "des zadistes et les black blocs". Nantes, foyer de la contestation contre la Loi Travail, mais aussi contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, était choisie pour la première fois par le PS pour organiser son université d'été.